Projet 

Pédagogique

Respect et Autonomie

 

Accompagner l’enfant sur le chemin de l’autonomie avec bienveillance. L’enfant n’est pas un homme miniature, c’est un être humain en construction qui a besoin du plus grand respect pour développer son potentiel et construire sa personnalité.

Le rythme de chacun est respecté. L’enfant choisit son travail en fonction de son besoin du moment, « de ses périodes sensibles ». Il apprend à faire des choix de manière autonome et exerce sa liberté d’action. Le travail est individualisé, l’éducateur propose à l’enfant du matériel en fonction de ses capacités du moment.

Le développement de l’enfant se définit comme « la conquête de degrés successifs d’indépendance ». L’école doit permettre à l’enfant d’accéder à son autonomie, c’est une aide à la vie.

Les enfants prennent des responsabilités au sein de la classe en fonction de leurs capacités. Ils participent au bon fonctionnement de la classe en accomplissant des services (mettre la table, ranger une étagère, nettoyer les pinceaux, etc.)

Les plus jeunes travaillent de manière individuelle, mais sont invités à respecter le travail des autres enfants : chuchoter pour ne pas déconcentrer les autres, se déplacer de manière silencieuse. Les temps de récréation permettent de jouer ensemble et de discuter librement.

La communication non violente est essentielle au sein de l’école pour apprendre le respect, l’écoute et le dialogue. Les enfants apprennent à s’écouter, à résoudre leurs conflits éventuels et à exprimer leurs émotions.

Environnement préparé

Le matériel que l'on trouve en classe a été élaboré par Maria Montessori pour permettre à l’enfant d’aborder ses apprentissages de manière concrète :

                 

  • Du matériel de vie pratique (Pour prendre soin de soi : se coiffer, plier le linge… Pour prendre soin de l’environnement : arroser les plantes, laver la table… Pour s’exercer aux gestes du quotidien : verser, transvaser…)

  • Du matériel sensoriel (pour affiner les sens, améliorer la motricité, permettre à son intelligence de devenir active, créative…)

  • Du matériel pour le langage et la lecture

  • Du matériel pour le calcul et les mathématiques

  • Une ambiance culturelle : musique, peinture, arts

Toutes ces activités permettent à l’enfant d’agir sur son quotidien et de participer à la vie collective.

Le matériel est auto-correctif et permet donc le contrôle de l’erreur. L’enfant qui travaille seul se rend compte de son éventuelle erreur (exemple pour les plus jeunes : graines en dehors du pot sur une activité de transvasement ; exemple pour les plus grands : fiche de correction ou de contrôle) et peut la corriger en autonomie. Les erreurs sont considérées comme un vecteur d’apprentissage. L’enfant peut expérimenter sans être jugé, et construire ainsi sa confiance en soi.

L’enfant n’est pas en échec car le matériel spécifique ne propose qu’une difficulté à la fois et de manière croissante. Les apprentissages se font étape par étape. Il n’y a pas d’évaluation notée, l’éducateur observe les enfants et leur présente en temps voulu le matériel adéquat pour passer à la difficulté supérieure. Les notions sont toujours abordées de manière concrète, les apprentissages sont donc mémorisés à partir d’un vécu concret.

L’éducateur a confiance en l’enfant, en ses capacités à progresser et doit permettre à l’enfant d’avoir aussi confiance en lui.

L’ambiance accueille des enfants d’âges différents, de 3 ans à 6 ans, ce qui permet de développer l’entraide et la coopération entre les enfants. L’absence de compétition et de comparaison favorise la solidarité et la tolérance.

La qualité de l'ambiance dans une atmosphère de communication profonde et vraie, avec les éducateurs et les autres enfants, est fondamentale pour aider l’enfant à comprendre les différences et à s'enrichir, cela le conduit au respect et à l'acceptation de l'autre, tel qu'il est.

© 2017 par Les Petits Castors

  • Les Petits Castors du Rhône